Pays : Singapour

La barbe et le sourire

Publié par Audesou, le 15 mars 2014 à 08:42

La dernière fois que j’ai arboré des joues aussi lisses que les fesses d’un bébé, j’avais 23 ans. Debout les yeux ouverts, devant le miroir, j’éprouvais une dernière fois le plaisir de me fondre sous les effluves de liberté du Fahrenheit de Dior, de former un nœud Windsor et d’enfiler un costume, avant de sortir en voiture dans la nuit noire pour le dernier des au revoir. Nous étions le soir du dimanche 4 novembre 2012. Le cœur un peu serré, je levais les yeux vers le ciel français. Le lendemain soir, je (...)

Déjà 7 traces de pas sur « La barbe et le sourire »

Pourquoi La Piste Inconnue a-t-elle pris la direction du Sri Lanka ?

Publié par Audesou, le 10 janvier 2014 à 04:41

La nuit étendait toujours sa robe sombre et froide sur le petit matin lorsque j’ai posé un premier pas hésitant sur La Piste Inconnue. Nous étions alors début novembre et un lundi 05 naissait. Celui de l’année 2012. Depuis ce jour, sur la route, on me demande régulièrement comment ce projet se construit. Avant d’aller plus loin, ce qu’il faut bien comprendre, c’est qu’une piste, à part quelques trappeurs nord-américains, cela n’intéresse personne. Mais transformez cette dernière en une piste inconnue, et (...)

Laisser vos traces sur « Pourquoi La Piste Inconnue a-t-elle pris la direction du Sri Lanka ? »

Singapour

Publié par , le 17 décembre 2013 à 10:27

Entre l’Indonésie et la Malaisie, Singapour a été une étape majeure pour La Piste Inconnue. Après 376 jours passés à mes côtés, c’est le lieu où Koonshu a quitté l’aventure. Le lieu où La Piste Inconnue aurait pu s’arrêter, brutalement. Le lieu où La Piste Inconnue a continué, finalement. Ex-Dragon en recherche perpétuelle de l’excellence, cité-État verte à la plastique impeccable et à l’économie prospère, véritable havre de paix multiculturel pour qui arrive de la trépidante Indonésie, Singapour a assurément de (...)

Laisser vos traces sur « Singapour »

Le psikh

Publié par Audesou, le 16 novembre 2013 à 20:14

Hier matin, vendredi 15 novembre 2013, une porte s’est refermée au douzième étage d’un immeuble de Singapour. Derrière cette porte : Koonshu. Désormais de retour en France depuis quelques heures après plus d’une année passée sur la route à mes côtés, il venait à cet instant de quitter définitivement La Piste Inconnue. « Refermer les cercles » Il y a quelques années, l’un de mes mentors m’a appris l’importance de clôturer clairement chacun des chapitres dont l’enchaînement constitue à terme un bien bel ouvrage (...)

Déjà 2 traces de pas sur « Le psikh »